Var: témoignages des enfants au sujet des meurtres

Publié le par reseaupedophileduvar

Deux vidéos des témoignages des enfants au sujet des meurtres d'enfants commis par leur père et ses copains, dans le Var, entre novembre 2008 et avril 2009.


Sur le 1er meurtre:

Le dimanche 30 novembre 2008, c’est le 1er meurtre d’enfant.

Il s’agit d’un garçon de 4 ou 5 ans, tué sur la route de la Mort du Luc, dans le Var. Etaient présents six hommes dont le père des enfants et Denis.

Le père a filmé les faits. Les enfants ont expliqué que les adultes ont laissé courir l’enfant avant de l’attraper avec une corde.

Ce même dimanche, deux amis de Sarah faisaient le guet à la sortie du chemin qui mène à la maison de Marc. Quand la grêle a cessé, vers 12h 50, ils ont vu Marc partir en voiture, suivi de 3 ou 4 autres véhicules, des 4x4.

Ils ont pris la route de la Mort du Luc et se sont arrêtés à côté d’un cabanon, style container frigorifique.

 

Sur le premier triple meurtre:
Les faits se sont produits chez "Denis", l'ami du père des enfants. Trois enfants qui ont été tués, violés, mis tout nus et suspendus à une branche par les poignets (on leur avait coupé les mains). Le petit garçon était au milieu, une petite fille de chaque côté. Les adultes les ont ensuite dépecés pour être en partie mangés. On a obligé Marie à manger un morceau de cervelle de la petite fille, on a fait cuire des yeux pour les donner à manger aux enfants, et une partie de la chair a été mise au congélateur par Marc. Quant aux enfants, on les a laissés accrochés par les poignets, sans jambes ni mains, le tronc ouvert.

Publié dans Les documents

Commenter cet article

laura 01/02/2013 13:03

Ahhhhhh. Ahhhhh Mes commentaires déjà censurés?

La vérité vous dérange on dirait.....

Mais la sauvegarde est faite :p

Et puis Cynergie qui renvoie vers vous .....avec un Patrick Vanden Berghe franc-maçon proche de l'opus dei.
et de NIHOUL avec un beau paquet de linge sale
Ce mec est du coté des violeurs et assassins d'enfants
Il est le boss de NNSPMDF (nous ne sommes pas mortes de faim).
Il est le rédacteur en chef de Cineyrgie.
Cineyrgie qui est un site financé et dirigé par la franc-maçonnerie!

laura 01/02/2013 12:25

Enfin 2 dernières choses:

Vous le pincez quand il ne répond pas ce que vous voulez?

C'est quoi ces "aie" "aie" "aie" çà me fait mal.... "arrête"
Tout du long des plaintes?

A un moment l'enfant dit "arrête... mes fesses tu m'as fait mal"

2.Comment pouvez-vous insister à ce point là (2 hommes qui posent des questions + la mère ?) pour que l'enfant parle?

Vous vous fâchez alors que l'enfant n'en peut plus de répondre à vos questions.

Vous dites: "tu ne peux pas te concentrer un petit peu là ?..." Purée mais quelle pression vous mettez sur cet enfant !

+ Chantage: "réponds et alors on arrête"

La vidéo est-elle plus importante de comment se sent votre enfant?
Honteux !

Vos enfants sont perturbées mais je me demande si ce n'est pas vous qui les perturbez.

Ils sont bien bavards pour des enfants violés... Moi qui ai été violée très jeune et durant longtemps, je n'y crois à ce montage !

laura 01/02/2013 12:00

Je suis une ancienne victime de viols et je ne peux dire que ceci: je ne sais pas ce que vous faites à ces enfants, mais arrêtez !

Vidéo 1:
1. Vous suggérez tout à l'enfant, c'est totalement contraire à la description spontanée nécessaire à recomposer la vérité.
2.Vous avez répété AVANT l'enregistrement, quand l'enfant ce contredit vous vous énervez sur lui (non mais comment osez vous le maltraiter comme çà?)
3. L'enfant est visiblement excédé, à bout de vos questions, fichez-lui la paix et confiez le à un pédopsychiatre pour effectuer l'enregistrement.

Selon moi l'enfant n'est pas violé, un enfant violé ne se comporte pas comme çà.

Enfin, le ton de l'homme qui enregistre est très autoritaire: il ne doit pas faire bon grandir chez vous !

lemasquejaunes 11/09/2012 17:27

les parents du var entre autres , ils se bouge? s ont ils seulement des parent?....

Marie-Tu-Dors? 11/09/2012 06:52

3 enfants sans main ni pied, suspendus à un arbre, dépecés et mangés après avoir été violés... Est-il possible de faire plus abominable?
Où prennent-ils ces enfants, car on entend pas parler de disparition dans la presse?
Peut-on supposer que les camp de réfugiés ou les groupes de clandestins constituent une réserve naturelle de marchandise?

Dans l'affaire d'Outreau, selon les témoignage de quelques enfants, une déclaration de la fille de Mourmand -décédé en prison- et l'expertise psy de Daniel Legrand fils, une fillette aurait été
frappée à mort par Delay après que les monstres l'aient violée en réunion.
Où sont-ils allés chercher la fillette?
Mon cerveau pragmatique me pousse à penser que certains reconvertis en bénévoles d'oeuvres humanitaires voyaient auprès des "sans papiers" une source de gain inestimable: quel clandestin aurait la
mauvaise idée d'aller se plaindre si un seul de ses enfants disparaissait?

On a vu Dutroux en Ardêche dans l'affaire Micoulet, et avec certitude on sait qu'il y a des correspondances entre les prédateurs de Belgique et ceux du sud de la France. Peut-on supposer que les
enfants décrits par Marie et ses frères soient issus eux aussi de cette région européenne?

Fabulation, délire collectif, hoax ou réalité, n'y a-t-il pas une obligation de vérifier les dires des enfants de cette affaire?

A se demander si Ségolène n'a pas été écartée volontairement car elle semblait être l'une des rares à vouloir combattre sérieusement les crimes pédocriminels.